-   LIVRE D'OR   -

pages   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20  
ajouter un nouveau commentaire
  Maman a écrit, le 12/09/2018 à 12H54 :
  Mon Benjamin
Comme tous les ans ton prénom a brillé
Sur des sables lointains
Et ton absence s’est ressentie
Peut être encore plus forte
Devant tant de beauté
Le jardin d’Eden devant nous
Tu aurais su le sublimer
Par tes dessins et peintures
Avec tant de passion!
Tu manques au monde et tu nous manques tellement
Depuis ce 12 septembre
Où tu t’es envolé 🐞
Ta maman qui t’aime
  Béa Sarazin a écrit, le 10/09/2018 à 11H49 :
  Cher Benjamin, encore une année. Et seulement en septembre une trace pour dire que nous ne t'oublions pas. Mais c'est tellement souvent que nous pensons à toi ! La vie continue mais nous t'y associons bien plus souvent qu'il n'y parait. Cet été, le beau ara que tu nous avais peint a rejoint le rez-de-chaussée à l'occasion d'un petit remaniement décoratif ! Encore plus de clins d'oeil que nous pouvons te faire chaque jour ! Tu aurais sans doute aimé l'année 2018 pleine de joie à travers le sourire de Margaux...Et tout ce monde qui grandit et s'en va vers sa vie d'adulte. J'espère que tu vois cela de quelque part. En tous cas, nous, on te revoit souvent, ton beau sourire et ta gentillesse ne s'effacent pas. Nous ne t'oublions pas. Plein de bises. Les 4 autres Sarazin.
  eileen cicole a écrit, le 08/06/2018 à 19H23 :
  Vous pouvez verser des larmes parce qu’elle s’en est allée,

Ou vous pouvez sourire parce qu’elle a vécu.

Vous pouvez fermer vos yeux et prier qu’elle revienne,

Ou vous pouvez ouvrir vos yeux et voir tout ce qu’elle nous a laissé.

Votre cœur peut être vide parce que vous ne pouvez la voir,

Ou il peut être plein de l’amour que vous avez partagé.

Vous pouvez tourner le dos à demain et vivre hier,

Où vous pouvez être heureux demain parce qu’il y a eu hier.

Vous pouvez vous souvenir d’elle et ne penser qu’à son départ,

Ou vous pouvez chérir sa mémoire et la laisser vivre.

Vous pouvez pleurer et vous fermer, ignorer et tourner le dos,

Ou vous pouvez faire ce qu’elle aurait voulu :

Sourire, ouvrir les yeux, aimer et continuer…
  Maman a écrit, le 30/03/2018 à 12H40 :
  mon Benjamin
Il était un temps où nous fêtions l'arrivée du printemps ces 30 mars d'une autre vie
Il était un temps où nous cherchions ensemble
Les œufs dans le jardin
Il était un temps où nous fêtions tous ensemble ce jour de ta fête
Et puis arriva le temps de ta maladie
Mon benjamin j'aimerais tant revenir en arrière
Retrouver ce temps du bonheur et de l'insouciance
Te serrer de nouveau dans mes bras!
Mais le temps assassin nous a privé de toi
Mais en ce jour je suis là
Je pense a toi et te dis bonne fête mon enfant chéri
  Maman a écrit, le 28/09/2017 à 12H43 :
  Benjamin
A m'assoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu'il y en a
Te parler du bon temps qu'est mort et qui reviendra
En serrant dans ma main tes petits doigts...
C'était à nous cette chanson
Êt aujourd'hui encore....
Je veux la partager avec toi
Pour te souhaiter
Un bon anniversaire
Mon Grand fils
Ta maman qui t'aime
  Fabienne a écrit, le 20/09/2017 à 12H28 :
  Les chevaux fougueux
Font s'echapper la
Douce colombe
Comme s'est envolé
Benjamin
De ce monde
Parfois si injuste
  Maman a écrit, le 12/09/2017 à 09H32 :
  vertige du temps qui passe
vertige du temps passé!
Ce jour est arrivé
Qui marque â jamais
Que le temps qui nous sépare
Est le même que cela qui nous a été offert
Pour profiter de ta presence !
Ces quinze années auprès de toi
Ces quinze années sans toi
La toile des souvenirs s'effrite peu â peu
Mais il me reste de toi les souvenirs
De ton courage,de ta force
De ta joie de vivre de ton sourire
Jusqu'au dernier jour tu as posé ta main sur tes toiles
Êt cette trace de toi
Nous la gardons comme le plus précieux de nos trésors!
Merci Benjamin d'avoir été
Cet enfant
Si aimant
Si gentil
Êt si parfait â mes yeux de maman
Je t'aime êt tu me manques tant

  Béa Sarazin a écrit, le 10/09/2017 à 21H20 :
  Toujours avec toi en ce début septembre. Nous ne t'oublions pas cher Benjamin et pensons fort à toi et à tes parents, à Aude et à Victoria.
Une amie m'a fait découvrir ce poème de Marceline Desbordes Valmore "les séparés" et Julien Clerc l'a repris en musique : N'écris pas. Je te l'envoie cette année car il m'a fait penser à toi. Tu es dasn noc oeurs.

Les séparés (N'écris pas...)

N'écris pas. Je suis triste, et je voudrais m'éteindre.
Les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau.
J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper à mon coeur, c'est frapper au tombeau.
N'écris pas !

N'écris pas. N'apprenons qu'à mourir à nous-mêmes.
Ne demande qu'à Dieu... qu'à toi, si je t'aimais !
Au fond de ton absence écouter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais.
N'écris pas !

N'écris pas. Je te crains ; j'ai peur de ma mémoire ;
Elle a gardé ta voix qui m'appelle souvent.
Ne montre pas l'eau vive à qui ne peut la boire.
Une chère écriture est un portrait vivant.
N'écris pas !

N'écris pas ces doux mots que je n'ose plus lire :
Il semble que ta voix les répand sur mon coeur ;
Que je les vois brûler à travers ton sourire ;
Il semble qu'un baiser les empreint sur mon coeur.
N'écris pas !
  Maman a écrit, le 07/08/2017 à 17H21 :
  mon benjamin
La petite coccinelle nous accompagne dans notre voyage elle est venus se poser dans les cheveux de victoria
J'aimerais croire que nous soyons tous réunis et que ce soit ta manière de te joindre à nous!
Tu est là ans notre cœur et nous t'aimons
Maman

  Maman a écrit, le 31/03/2017 à 08H21 :
  Mon Benjamin
Mon silence n'est pas oubli
La douleur de ta perte est gravée
Au plus profond de mon être
Et m'accompagne au quotidien
Aujourd'hui c'est ta fête
Alors mon Benjaminn
Je suis là avec TOI
Et je pense à ton sourire et à ta joie
Et je t'envoie tout mon Amour de maman
pages   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20  

Ajouter un nouveau commentaire :

Votre nom